New to Busy?

Réponse aux opposants de la Monnaie Pleine

6 comments

orlandumike
59
last yearSteemit3 min read

Voici une réponse à un article paru le 10 avril sur SwissInfo qui est assez neutre et factuel. Il présente bien l'initiative Monnaie Pleine dans les détails et donne les critiques principales des opposants.

Réponse à l'article

En premier lieu, merci pour cet article assez bien posé et semsiblement impartial en comparaison des autres articles dans les médias.

Technique de peur

Peur Image de Pexels

"radicalement", "modification substantielle", "saut dans le vide", "incertitudes", "limiterait considérablement", "conséquences négatives", "graves turbulences", beaucoup de termes stimulant plus les émotions comme la peur plutôt que la logique et la raison. Une tactique assez répandue chez les opposants à l'initiative.

Réponses aux arguments des opposants

Pressions politiques de distribution des bénéfices

Les opposants disent que la BNS s'exposerait à de fortes pressions politiques étant donné les bénéfices importants qu'elle aurait à distribuer.
Il me semble que c'est un excellent problème à avoir. Mieux vaut avoir des défis dans la distribution de bénéfices qu'aucun bénéfice à distribuer non?

Aujourd'hui, les bénéfices de la création monétaire vont dans les poches de qui vous pensez? Sachant que les entreprises privées comme les banques commerciales sont tenues par les intérêts de leurs actionnaires qui sont souvent majoritairement étrangers, je doute que beaucoup de ces bénéfices finissent dans l'économie réelle de la Suisse.

Système jamais testé

Les opposants disent également que la Monnaie Pleine n'a jamais été testé. Vraiment? Vous n'avez pas mentionnée que les pièces de monnaie et les billets sont de la monnaie pleine? Je me demande comment les systèmes financier fonctionnaient avant l'arrivée de l'informatique et de la monnaie scripturale.

Aussi, il est bon de savoir qu'aujourd'hui, quand les pays et les banques fond des échanges de monnaies à l’internationale, elles le font strictement en Monnaie Pleine. Si les banques et les pays n'acceptent pas des promesses de paiements comme monnaie d'échange, mais exigent des monnaies légales (monnaies pleines), pourquoi devrions nous accepter ces promesses de paiement auprès de nos banques? C'est bon pour eux, mais pas pour nous?

Il me semble qu'il y a beaucoup de conflits d'intérêt dans ce dossier de la création monétaire.

La question Essentielle

La question essentielle reste morale et politique :
Qui devrait créer l’argent ?

Les banques commerciales (souvent possédées par des intérêts étrangers)?
OU
Un organisme d’État tenu par l’intérêt des citoyens Suisses et de la stabilité de l'économie Suisse?

Il serait temps que la Suisse retrouve la souveraineté de sa monnaie au lieu de laisser la majorité des pouvoirs et profits de la création monétaire dans les mains des banques commerciales. Elles sont bien contentes d’avoir ces milliards de bénéfices tous les ans, sans compter les immenses avantages qui viennent avec (manipulation des marchés, avantages spéculatifs, décider qui reçoit de l’argent (monopole de distribution)).

Article original

Monnaie pleine : le bon remède contre les crises financières?

Publications reliées

Principales publications

PolitiqueSteemCryptoPrésentation

Steemians : Vos votes, commentaires et partages sont très appréciés.

Comments

Sort byBest