New to Busy?

Le vitalisme : cela vous parle-t-il ?

3 comments

iptrucs
63
4 months agoBusy3 min read

Au cours d'un échange récent, l'un de mes amis m'a évoqué la notion de vitalisme... et là je suis resté scotché car ne sachant pas vraiment de quoi il retournait.

Je n'avais jamais entendu ce terme jusqu'à ce qu'ait lieu cet échange. Ma curiosité, piquée au vif, m'a conduit à faire des recherches sur cette thématique. C'est le fruit de ces quelques investigations que je vous livre aujourd'hui. Cela vous permettra peut-être de briller, encore un peu plus, lors des soirées en société... et de me faire part de vos remarques constructives en cas d'erreur de ma part. 😉

Dans vitalisme, l'on retrouve la racine "vital".... cela signifie donc que c'est essentiel à la vie. Nous voilà bien avancés !

C'est quoi le vitalisme ?

image.png
Aristote, l'un des premiers vitalistes du monde occidental

Il s'agit, en fait, d'une théorie qui reposait sur une tradition philosophique ancienne (puisque cela semble remonter à Aristote). Cette philosophie prônait que le vivant ne pouvait être réduit aux seules lois de la matière mais qu'il existait une force vitale, mystérieuse et non identifiée, qui était indispensable pour que la matière soit dotée de vie.

J'avoue que cette théorie est assez séduisante car elle entoure la naissance de la vie d'un beau mystère.
Il en découle, selon le vitalisme, que le vivant n'est pas réductible aux lois physico-chimiques.... ce qui signifie, en d'autres termes, que les molécules organiques ne peuvent provenir que de constituants habités de ladite "force vitale".... et, par effet de logique, non synthétisables en laboratoire.

En effet, et cela dura jusqu'au début du XIXème siècle, les savants d'autrefois pensaient qu'il était impossible que l'homme puisse synthétiser la structure des organismes vivants car trop complexe !

Mais l'avenir allait leur donner tort !

L'éclipse de la théorie du vitalisme

image.png
Et Wöhler est arrivé

C'est au cours du XIXème siècle que cette théorie a connu le début de son éclipse et ce, sous la conjonction de deux événements principaux (mais il y en a eu d'autres par la suite) :

👉 : En 1828, un jeune chimiste allemand, Friedrich Wöhler, réussit, de façon accidentelle, à synthétiser de l'urée (molécule organique) à partir d'un composé inorganique, le cyanate d'ammonium.

La découverte était d'importance car, pour la première fois, l'homme pouvait obtenir de l'urée sans avoir besoin d'un être humain ou d'un animal. Les chimistes avaient la preuve qu'il était possible d'aborder les composés issus du vivant de la même façon que les composés inorganiques.
La théorie du vitalisme était mise à mal !

image.png
L'urée - composé organique - synthétisée pour la première fois par F. Wöhler

👉 Le second coup fatal au vitalisme sera porté par Louis Pasteur avec ses expériences sur la génération spontanée. Il pu ainsi expliquer l'apparition des vers de farine par la présence de larves microscopiques et invalider cette théorie de la génération spontanée à laquelle s'accrochaient les vitalistes et leur fluide vital.
Point cocasse : Louis Pasteur était initialement un vitaliste mais comme l'on dit : "seuls les imbéciles ne changent pas d'avis" 😉

image.png

En réussissant l'exploit de synthétiser l'urée, Friedrich Wöhler a pu démontrer que les composés organiques suivaient les mêmes lois que les composés inorganiques. Cela a contribué à donner encore un peu plus de crédibilité à la science en remettant en cause l'existence de la "force vitale" qui expliquait - soi-disant - l'écart entre le monde vivant et le monde minéral.
Ceci étant, je m'interroge sur la génération spontanée car, avant le Big Bang, il n'y avait rien ... donc l'univers n'est-il pas le fruit d'une "certaine" génération spontanée ?

Comments

Sort byBest