New to Busy?

L'amiante : du produit miracle au poison !

8 comments

iptrucs
63
5 months agoBusy6 min read

image.png
Un poison bien envahissant !

Il y a quelques années, l'un de mes proches est décédé de l'amiante et pourtant, à priori, il n'était pas en contact direct avec ce produit puisque travaillant dans ... une banque !

J'ai donc voulu en savoir un peu plus à ce sujet ....

C'est quoi l'amiante ?

Le terme "amiante" ou asbeste (en ancien français) vient du mot anglais asbestos (qui signifie amiante), lui-même trouvant son origine dans un mot grec signifiant : incombustible.

L'amiante est une famille de minéraux silicatés fibreux et possède de nombreuses qualités qui en ont fait son succès planétaire. Et cela s'explique car il est incombustible (d'où son nom en rapport avec le terme grec....), indestructible, multi-usages, facile à transformer et bon marché.

Mais ce minerai, qualifié après-guerre d'or blanc, est également d'une rare toxicité 😡 et s'est révélé être, au fil des années, une véritable calamité pour des millions d'êtres humains à travers la planète.

Et le pire est que cela n'est hélas pas terminé !

Retour sur le passé

image.png
Remontons le temps...

Les amiantes, ne sont pas une nouveauté, car ils (L'amiante est ... un nom masculin !) sont connus depuis plus de 2.000 ans.
Leurs propriétés exceptionnelles ont été utilisées, notamment par les Grecs, pour les vêtements funéraires ou les mèches des lampes à huile.
Puis ce "matériau miracle" (au moins le croyait-on au début !) a permis de fabriquer des tenues de pompiers afin de les protéger du feu....

image.png
Des tenues en amiante ? Mauvaise pioche car cela a créé un feu intérieur... du côté des poumons!

En 1900, l'Autrichien Ludwig Hatschek a l'idée de mélanger de l'amiante avec du ciment pour fabriquer ce qui deviendra les plaques Eternit. Ces plaques, sont notamment utilisées pour les toitures ou les façades afin de réduire les risques d'incendie. Et, comme elles résistent aux intempéries et qu'elles ne sont pas coûteuses, le succès commercial sera, hélas, au rendez-vous !

image.png
Un succès commercial bien dangereux !

Après la guerre de 39-45, c'est le fibrociment qui conquiert tous les chantiers de construction de la planète. Ce matériau également connu sous le nom de ciment amiante est formé ... de ciment mélangé à de l'amiante et est utilisé dans la constitution des éléments de canalisation et de toiture en raison de ses qualités isothermes.
... Et dire que la nocivité des fibres d'amiante était déjà connue depuis longue date, puisque l'asbestose, fibrose pulmonaire liée à l'amiante est reconnue, en Allemagne, depuis 1936 comme maladie professionnelle... et en 1950 en France. L'homme ne meurt pas, il se tue !

Malgré cette reconnaissance des dangers, l'amiante connaît un succès grandissant sous différentes formes d'emplois : plaques ondulées, tuiles, isolant, joints d'étanchéité, nappes de tables ignifugées pour les cuisines,....

D'où vient le danger ?

image.png
Poumons en danger !

Le danger principal est d'inhaler les fibres d'amiante qui vont pénétrer à l'intérieur du corps et venir s'installer dans les alvéoles pulmonaires, générant un risque avéré de cancer. C'est pour cette raison qu'il faut prendre ses précautions avant de démolir un bâtiment ou une maison comprenant ce matériau.
Cela explique pourquoi il faut, au préalable passer par une phase de désamiantage... et faire en sorte qu'aucune fibre ne s'échappe. Vous comprenez aisément pourquoi le coût d'une telle opération est élevé.

Il ne faut jamais baisser la garde tel que l'on aurait tendance à le faire avec du fibrociment. Ce "composite" est rigide et peu volatile mais il peut se révéler dangereux lorsqu'il est percé, gratté ou brisé. Dans ce cas, des fibres peuvent se détacher et ... vous connaissez la suite !

Quelles sont les maladies encourues ?

image.png
Le mésothéliome malin !

L'un des principaux risques encourus est le mésothéliome malin. C'est un cancer de mauvais pronostic qui touche le diaphragme et la plèvre, l'espérance de vie est alors estimée entre 1 à 2 ans... et c'est, dans cette fourchette de temps qu'est décédé mon proche ... au bout de 15 mois !

L'asbestose est une maladie liée à l'accumulation des fibres d'amiante dans les alvéoles des poumons. Sa période de latence est de 15 à 20 ans après la première exposition aux fibres d'amiante. Et le pire est qu'il n'existe pas de traitement susceptible de faire régresser le processus fibrosant.

De nombreuses personnes ne travaillant pas au contact direct de l'amiante peuvent néanmoins tomber malade car de nombreux éléments peuvent en contenir (et ce, sans que nous le sachions !) : appuis de fenêtres, isolants, dalles au plafonds, poutrelles floquées,...

La réglementation

image.png
Que font les législateurs ?

Au fil de l'utilisation accrue de l'amiante, le nombre de malades ou de décès n'a cessé d'augmenter. L'IHME (Institute for Health Metrics and Evalution) a estimé que plus de 220.000 personnes étaient décédées en 2016 suite à l'inhalation de fibres d'amiante.

Divers pays se sont attelés à réglementer ce sujet létal. C'est ainsi que la France a classé dès 1972 l'amiante comme étant cancérogène avant que le ministère de l'écologie ne l'interdise en 1997. Interdiction étendue à tous les pays de l'Union Européenne en 2005.

Le Parlement Européen a aussi décidé qu'il ne devrait plus y avoir d'amiante en Europe à l'horizon 2032... mais la tâche est colossale et se pose également la question de savoir que faire des déchets amiantés ?

Par ailleurs, depuis 2005, tous les propriétaires vendeurs de biens immobiliers pouvant contenir de l’amiante (dont le permis de construire a été délivré avant le 01/07/1997) doivent faire établir un dossier technique amiante (DTA) par un professionnel.

Mais tous les pays de notre planète ne réglementent pas l'amiante, ainsi l'OMS recense 125 millions de personnes travaillant au contact de ces fibres meurtrières ! 😣

L'amiante, ex-or blanc, continue de tuer et continuera encore durant de trop longues années. Il est étonnant de voir que toutes les parties prenantes ne rament pas dans le même sens, et cela n'est pas sans rappeler un autre grand dossier planétaire à haut risque : le glyphosate !

Pour aller plus loin ...

Comments

Sort byBest