New to Busy?

Connaissez-vous le septième continent ?

12 comments

iptrucs
63
4 months ago7 min read

Combien y a-t-il de Continents ?

Lorsque j'étais jeune, au siècle dernier, l'on m'avait appris l'existence de cinq continents que l'on devait retenir par ordre alphabétique :

↪ : Afrique
↪ : Amérique
↪ : Asie
↪ : Europe
↪ : Océanie

La rencontre symbolique des Cinq Continents

D'ailleurs, la symbolique olympique, stylisée par cinq anneaux (le noir pour l'Afrique, le rouge pour l'Amérique, le jaune pour l'Asie, le vert pour l'Europe et le bleu pour l'Océanie), représente l’union des cinq continents et la rencontre des athlètes du monde entier.

Et puis, au fil du temps, j'ai appris qu'un sixième continent avait été rajouté : l'Antarctique (connu aussi sous le nom de continent austral ou continent blanc)... mais qui ne figure pas parmi les anneaux des J.O ! 😉

Et désormais l'on évoque l'émergence d'un septième continent, mais qu'est-ce exactement qu'un continent ?

C'est quoi un continent ?

Concernant la définition de ce terme, Wikipedia nous signifie que "Le mot continent vient du latin continere pour «tenir ensemble», ou continens terra, les «terres continues»".
Cela paraît, malgré tout, assez flou et la définition géographique se trouve amendée au fil des époques. Ainsi, certains considèrent l'Europe et l'Asie comme ne formant qu'une seule terre continue appelée l'Eurasie.

A vous de voir 😅. Pour ma part, je reste sur les 5 classiques + l'Antarctique. Mais depuis quelques années l'on parle d'un septième continent. Il est à noter que pour nombre de personnes ce nouveau continent ne serait que le sixième ... car n'admettant pas l'Antarctique comme continent... J'espère être clair, aussi pour le reste de ce post j'évoquerai le terme générique de septième continent.

Découverte du septième continent

Ce continent a été découvert... par hasard. Cela peut paraître étonnant que l'on puisse faire une telle découverte à notre époque alors même que notre monde est sous l’œil hyper vigilant des satellites.

Pour avoir le fin mot de l'histoire, il faut remonter en 1997, Charles J. Moore (créateur de la Fondation Algalita pour la Recherche en Mer) est alors en compétition sur la Transpac, qui rallie Los Angeles à Honolulu. Et c'est sur la route du retour, que notre navigateur va découvrir le drame du gyre du Pacifique nord.

Les gyres océaniques

Pendant de très nombreux jours, son équipe et lui vont alors naviguer au milieu d’une immense plaque de débris en plastique.

Il faut savoir que cette partie de l’océan pacifique n'est pas très fréquentée et que l'énorme soupe de plastique se trouvant emprisonnée dans le tourbillon permanent du gyre (qui est généré par différents courants marins), est constituée d'un vortex de déchets translucides, donc indétectables par les satellites jusqu’alors.... et voilà pourquoi cette découverte a tardé. A cela il faut rajouter le fait qu'avant l'utilisation du plastique ... ce continent n'existait pas. Sa formation est donc récente et ne cesse de croître pour atteindre, en mars 2018 (donc ça a dû encore s'étendre depuis !), 1,6 million de km² soit l'équivalent de 3 fois la superficie de la France !

Bon, je vous l'accorde, cela ne constitue par réellement un continent dans la mesure où ce n'est pas un ensemble de terres continues, mais c'est parfait pour frapper l'imaginaire du monde et faire prendre conscience à tous de la gravité de ce phénomène.

Comment s'est-il formé ?

La soupe de plastique... peu ragoûtante

C'est l'homme, et lui seul, qui est à l'origine de la création de ce septième continent. Je pense que l'on peut dénombrer 3 causes ou facteurs aggravants :

↪ : La croissance de la population humaine (les projections tablent sur 8 milliards d'humains en 2023 ... ce qui ne va pas arranger la problématique. 😥)
↪ : L'usage intensif du plastique (voire abusif)
↪ : L'incivilité humaine qui jette tout, et n'importe quoi, n'importe où !

Cela aboutit à ce que de plus en plus d'êtres humains balancent du plastique dans les rivières, sur le littoral, directement dans les océans depuis les bateaux, .... sans omettre l'action du vent qui colporte les sacs plastique et autres déchets plus ou moins légers.

Au passage, il ne faut pas oublier qu'une rivière ou un fleuve, va de l'amont vers l'aval avant, souvent, de se jeter à la mer ou dans un océan. Toute bouteille, sac plastique ou autre détritus ainsi jeté à l'eau est susceptible de rejoindre les océans puis d'être entraîné au large avant d'entrer dans la rotation infernale d'un gyre pour former une masse de plus en plus volumineuse et étendue. Pensez-y !

Quelles en sont les conséquences ?

L'homme ne serait-il pas le principal danger pour notre planète ?

Cette fameuse soupe de plastique ou 7ème continent est constituée de milliards de micro-particules qui se dégradent lentement sous l’action de l’eau, du sel et du soleil.
La composition de cette soupe est essentiellement du polyéthylène, du polypropylène1 et du PET8 qui sont des plastiques de grande diffusion..... donc rien de très bon, tant pour l'homme, que pour les animaux ou la flore ! Voici donc, une liste des principaux désagréments occasionnés par ce septième continent :

👉 Déplaisir visuel : comment apprécier la beauté de la nature dès lors qu'elle est polluée de détritus témoins de la consommation humaine ?
👉 Difficultés économiques pour certaines îles qui se désertifient progressivement d'autant que les ressources de la pêche sont menacées et que leur attirance touristique s'étiole.
👉 Ingestion accidentelle par les animaux (marins ou volants) : est une cause de mortalité importante chez plus de 600 espèces ! Pensons à ces pauvres tortues qui confondent un sac plastique avec une belle Méduse !
👉 Source de contamination des eaux étant donné la composition même des plastiques.
👉 Déséquilibre des écosystèmes dû notamment au transport sur de longues distances d'espèces invasives (dont certaines bactéries, vers, insectes, ...).
👉 ....

Et pour l'homme, me direz-vous ? Les risques ne sont pas encore réellement avérés....mais cela viendra peut-être !
Certes, les poissons ingèrent des polymères, et ces mêmes poissons finissent un jour ou l'autre dans nos assiettes... mais il semblerait que les quantités de contaminants chimiques ne soient pas encore suffisantes pour nous menacer sur le court terme ... mais qu'en sera-t-il sur le long terme ?

Comment lutter contre

La solution est probablement en nous

La nature ne nous viendra que très peu en aide sur ce coup là (à titre d'exemple : une bouteille en plastique met 450 ans à totalement se dégrader). Il nous faut donc retrousser nos manches et trouver rapidement des solutions. En voici quelques-unes :

👉 Devenir individuellement, puis collectivement, plus respectueux de notre planète et ne rien jeter dans la nature.
👉 Adopter un système d'économie plus circulaire et moins linéaire.
👉 Ramasser régulièrement les déchets proches des rivières ou des fleuves. Soyez donc @cleanplanet !
👉 Mettre en place un système de pénalités dissuasif pour les pollueurs.
👉 Trouver un substitut au plastique qui soit totalement et rapidement biodégradable. Voilà qui constitue un beau défi lancé à nos industriels et ingénieurs. Il est à noter qu'il est d'ores et déjà possible de fabriquer des plastiques 100% biodégradables à partir de matières premières naturelles végétales (algues, déchets végétaux, ...).
👉 Utiliser les bactéries mangeuses de plastique comme l'Ideonella sakaiensis 201-F6
👉 Adopter d'autres textes comme vient de le faire la France en bannissant, depuis janvier 2018, les micro-billes de polyéthylène des cosmétiques exfoliants. Et dans l’Union européenne, de nombreux objets jetables en plastique (Cotons-Tiges, pailles, vaisselle...) devraient disparaître de notre quotidien dès 2021, et ce grâce à une directive visant à lutter contre la pollution marine.
👉 ...

Le combat pour faire disparaître ce 7ème continent est le notre. C'est en unissant nos forces, et en ne relâchant jamais la garde que nous pourrons vaincre ce type de pollution .... et que l'on retrouve, hélas, dans de nombreuses déchetteries sauvages. Pensons à notre bien-être, mais aussi et surtout, à celui des générations qui vont nous suivre et qui ont le droit, elles aussi, d'avoir une planète propre et en parfait état de fonctionnement !

Posted using Partiko iOS

Comments

Sort byBest